Ouverture des jardins

Le temps est encore humide et froid, et pourtant bientôt il sera l’heure d’ouvrir aux visiteurs les Jardins du Prieuré Notre Dame d’Orsan… Tout sera t’il conforme aux nécéssités de cet impératif ? Les jardiniers du Prieuré oeuvrent du lever du soleil à son coucher au quotidien pour cet objectif : que les jardins du Prieuré d’ Orsan soient plus radieux que jamais !

Enfin un hiver quelque peu marqué, ce qui redonne une horloge à la végétation qui pour l’instant ne montre pas trop le bout de son nez. Mais attention aux premières élévations de la température car avec la pluviométrie dernière cela risque de nous  » exploser à la figure » , pour le dire en jargon jardinier !

Caissettes bois pour confitures, bouteilles et godets aromatiques...

C’est le temps de l’aménagement  » in situ  » dans le jardin des structures et autres ouvrages de bois conçus tout au long de l’hiver.
Nouveau visage pour le cloître avec un renouvellement complet des pyramides et de leurs rosiers grimpants. De solides pyramides allant d’un point de vue conceptuelle par paires se voient ainsi fraîchement accompagnées par de gaillards rosiers comme  » Little white pet « , « Mme Alfred Carrière « ,  » Souvenir de la Malmaison  » ,  » Albertine  » et   » City of York « .
Un léger plessis au carré signe et protège chacune de ces pyramides disposées à l’intérieur du cloître.

Pyramide stricte dans le cloître

C’est aussi l’intense activité au potager avec la préparation des carrés prévus pour les légumes et fleurs grimpantes.Nous retrouvons des pyramides très formatées et strictes, mais également certaines aux allures plus sauvages…

Pyramides dans un carré du potager.

Pyramides dans un carré du potager.

Des rames de charmes en placage sue des cylindres d’environ 1m de diamètre seront à priori idéales pour que les haricots grimpants ou que les ipomées se sentent à l’aise lors de leurs croissances.
Ce branchage abondant, naturel et gratuit a donné tout autant satisfaction et efficacité pour l’élaboration d’un  » plessis très à l’ancienne  » le long de la route en accompagnement des rosiers grimpants palissés sur les murs du Prieuré. Certes, ce matériau est peu perenne mais il est si facile d’obtention et d’un résultat si probant, pourquoi s’en priver ?

Plessis " à l'ancienne ".

Restauration du banc du labyrinthe.

Au centre du labyrinthe, des travaux plus lourds sont en cours… Ici c’est la pince à décoffrer, la tenaille et le marteau qui officient ! Le somptueux banc central autour du pommier est en restauration totale. Le démantélement est dans un premier temps le plus aisé, bien que..?

Palissade du compost.

Aménagement Jardin des Simples.

Comment passer sous silence la fin de l’aménagement de notre cour d’accès au compost et zone technique avec la construction de la  palissade, concrétisant ainsi et ordonnant cette zone de passage et visible pour le public.
Voilà dès lors le bout de l’ensemble des jardins du potager et des médicinales complet, dessinant ainsi un clos harmonieux alliant l’utilitaire, la solidité et l’esthétique.

 » Mille autres tâches » ont été réalisées, sont en cours ou seront réalisées d’ici Pâques… mais un article ni suffit pas pour les relater; le relevé des travaux journaliers méthodiquement enregistré sur mon ordinateur serait plus explicite mais rebutant à la lecture !
L’idéal d’ores et déjà, c’est de marquer d’un onglet sur vos tablettes, de cocher vos agendas électroniques, d’enregistrer une note de rappel sur vos téléphones ou le bon vieux papier fixé à la punaise sur le tableau à la maison ;  » Visite des jardins du Prieuré Notre Dame d’Orsan en 2015 « .
A bientôt dans la saison…