Croissance.

Catégories :Jardin, Petit fruit, VergerMots-clefs : , ,

Nous trouvons généralement que les enfants en sont trop riches, alors que le pays en manquerait…?
Dans le monde végétal c’est pareil, certains en sont dépourvu tandis que d’autres regorgent de vigueur.

Le Caseille est un fabuleux hybride aux capacités de croissance insensées. J’ai déjà eu l’ocassion de présenter cette plante issue du croisement entre un Cassissier et un Groseillier à maquereau.

Nom et prénom.

Pour obtenir ce végétal; deux solutions s’offrent rappelez-vous ;  la
jardinerie ou le copain jardinier chez lequel vous pourrez chiper par division un rejeton .
Une fois installé dans votre jardin, tout est possible avec cet énergumène d’hybride !
Je crois désormais que toutes les formes strictes régulièrement proposées dans le monde de l’arboriculture sont parfaitement applicable à ce membre à part entière, des petits fruits.

Forme aléatoire,histoire de...

Palmette U simple.

Voire au -delà des formes  protocolaires, avec le Caseille votre imagination peut s’exprimer sans limite. Que ce soit avec des topiaires  » à plat  » ou  » en volume  » . Preuve qu’il est malléable à souhaits, même son nom peut s’écrire avec un « s » ou deux « s », c’est vous dire ! .
Si je reviens par le biais de cet article sur le Casseille c’est en raison du tournant pris pour les bacs de l’accueil du Prieuré.
Voilà des années que je tournais en rond avec ceux-ci ! Dans un premier temps ce fut  » Waterloo » avec une tentavive d’installation de poiriers… ! « grossum erratum » et très mauvais souvenir.
Puis une orientation de plantes annuelles comme des cosmos, bleuets et tournesols  venus en remplacement… Apocalyptique ! Dès le premier soleil un peu fort, la difficulté d’ irrigation soutenue produisait une rapide sécheresse qui avait raison en deux temps trois mouvements des belles fleurettes…
Discrètement depuis quelques années , je commencais en parallèle de toutes ces tentatives avortées la formation d’un Caseille en pyramide spiralée, forme initialement retenue pour les poiriers.
Rapidement élaborée, la forme est pratiquement à son stade terminale et produit une petite récolte.
Bien que nécéssitant de l’eau, le Casseille est plus résistant que les charmantes annuelles précédentes et accepte d’avoir les pieds légèrement au sec de temps à autres.
Bref, la structure spirale est couverte produisant une superbe architecture végétale. La plante semble résistante et produit de quoi remplir le ventre… Que demander de plus ?

Pyramide spiralée.

Gros plan sur les fruits.

Tous les bacs sont donc plantés de ce printemps avec des Caseilles, qui commencent gaillardement la grimpette vers le sommet des pyramides.
L’ inconvénient majeur avec ce petit fruitier c’est bien en effet la croissance.

Caseille de l'année.

En avant toute, par Toutatis !

Il ne faut pas l’oublier, il est nécéssaire de l’attacher sur le support toutes les semaines tant ce végétal engendre des allongements vigoureux? Second point induit par le premier, la mise à fruits est ardue car il faut fatiguer la « bête »… Tout un second travail assidu de taille pour la mise à fruits sur les coursonnes est absolument incontournable pour obtenir de bons résultats.

Garrrrrrde à vous !

Satisfait de ce nouveau cap concernant l’occupation des bacs, d’ici trois ou quatre ans une armée de Caseilles au  » garde à vous  » donneront les honneurs aux visiteurs franchissant la porte du Prieuré d’Orsan coté jardin.