Structures made in Orsan : collection 2014.

 Cinq mois déjà ! En novembre dernier j’étais à nouveau sur les terres de Babylonstoren pour une semaine de visite. A l’aube du printemps, j’avais oeuvré aux cotés des jardiniers de ce  jardin à la construction de petits ouvrages de bois pour une parcelle du potager.Les petites graines ont germées depuis et les structures réalisées semblent recouvertes de l’éxubérante végétation des citrouilles et autres vigoureuses potagères.
Si à la pointe sud de l’Afrique l’heure des récoltes pointe son nez, ici au coeur de la France c’est le temps des semis qui se dessine à l’horizon.
Et pour le potager c’est avant tout l’aménagement des parcelles et la construction des supports pour les divers palissages.  Avant cela , tout commence par des esquisses et des gribouillages sur le papier, même si à la finale il y a quelques variantes avec l’original imaginé, l’esprit est là sur la feuille et sert de guide pour avancer à la construction de l’ouvrage tel un plan .

Esquisse préparatoire 1

Esquisse préparatoire 2

Une série toute neuve de petites barrières vient donc faire office de séparation et différencier les planches d’aromatiques.
Aux allures de grands frères , les claustras plus élevés assureront des prises sûres pour les plantes annuelles décoratives comme les Ipomés et les Cobées.
Quatre claustras croisillons en lattes sont des murs d’escalades révés pour une collection de tomates cerises et aubergines.

Claustra pour tomates cerises

Petites barrières séparatives

Grand claustra séparatif

Grand claustra séparatif

Pour la présentation des tomates  » coeur de Boeuf » et consoeurs, c’est la déclinaison de la pyramide qui est  retenue.
La pyramide  » Tepee » constituée de longues gaulettes éffilées est la forme idéale pour les solanacées vigoureuses.
En parallèle, des pyramides plus strictes, trapues et élaborées seront le  » Nec plus ultra  » pour les variétés aux fruits lourds et nombreux.
Dans un second enclos carré de plessis, ce sont des structures hybrides entre l’obélisque et la pyramide qui serviront de tuteurs pour  » la grimpe ». Formes très géométriques, robustes, elles invitent à une conduite à la façon de fruitiers palissés. Les tomates choisies pour ces supports auront intérêt à bien se tenir !

Le carré des obélisques

Le carré des pyramides

Détail

Détail

Nous sommes encore loin de la période de plantation des légumes fruits comme les tomates et aubergines, mais le jardinage à cette contrainte étrange que de prévoir l’incertain avenir en s’appuyant sur les expériences lumineuses  du passé et cela à chaque instant présent…