Poires, pommes, prunes…

 …groseilles, fraises, coings, framboises, cassis, corymbelles à bleuets ! Voilà de quoi faire une somptueuse salade de fruits. Après un printemps  humide et frais, voici le soleil, que du bonus pour le développement des fruits aux Jardins du Prieuré Notre Dame d’Orsan.Si en effet ce printemps passé était peu encourageant pour les visiteurs des jardins, la pluie a permis une nouaison sûre à contrario d’un printemps sec et brûlant souvent destructeur et responsable de la chute des fruits.

Pommes Calville blanche

Poires Triumph de Vienne

Poires Bergamote Esperen

Poires Epine du Mas

C’est  donc une belle récolte pour les fruitiers à pépins qui se prépare, notamment chez les poires, car ces fruits hatifs de formation en règle générale souffrent régulièrement des aléas climatiques.

Poire en bouteille

D’ailleurs c’est 100% de réussite pour les poires en bouteilles!

Poire en bouteilles

Les fruitiers à noyaux eux aussi délicats subissent de temps à autres une mise à mal au moment de la nouaison et du développement à suivre. Je craignais également un souci de pollinisation… tout est au mieux pour les prunes à ce jour.

Prunes St Catherine

Coings Monstrueux de Vranja

Comment ignorer les coings! C’est un véritable festival au labyrinthe, les cognassiers étaient plutôt en reste ces dernières années ; voici une récolte prometteuse d’automne qui remettra les pendules à l’heure…

Groseilles blanches !

Prunes St Catherine

Groseilles rouges!

Bleuets

Quant aux petits fruits c’est l’apothéose, le bouquet final. Le gros problème avec ces derniers c’est qu’il faut être plus rapide que les merles.
De  » fines bouches » ces oiseaux là et ils ont l’oeil ! Mais soyons tolérant, il en restera bien assez… sans compter que les plus gros chapardeurs ce ne sont pas forcément les merles, fauvettes et autres individus à plumes… suivez mon regard!

Raisins Muscat de Hambourg