Joaillerie ?

Catégories :Jardin, Médicinales, PotagerMots-clefs : , , , , , , , , , , ,

 Un célèbre roi de France parlait des jardiniers comme étant les orfèvres de la terre! Belle éloge, juste image du métier de jardinier et suprème reconnaissance.
En effet l’horticole à ceci de différent de l’agricole, c’est cette minutie dans le travail doublée d’une richesse de détails et de techniques , le tout couronné d’un infini d’aménagements utilitaires.

Croix de bambous pour croix de charmes

Plessis séparatif en saule

Il faut dire que le travail dans l’hortus se réalise encore à un fort pourcentage avec le concours de la main, aidé a fortiori de concert de celui de l’intellect. Même si le progrès mécanique est présent dans de nombreuses tâches, avec un outillage fonctionnel et fort utile pour réduire certaines peines et abroger des travaux peut enclin à l’émancipation, il reste de nombreuses opérations indemnes de la révolution mécanisée.
Un jardin est tel un bijou, sobre ou exubérant il crée un phénomène  » artistique ».

Pourquoi pas un nichoir?

Clôture de poutres

Ces atouts de beauté sont le fait du détournement d’une nécéssité technique vers une touche  toute personelle engendrant une atmosphère agréable.
C’est le cas des cylindres de maintien pour les pivoines réalisés avec des lianes de vignes et des gaulettes de châtaignier.

Pyramides de gaulettes pour tomates

Cloche tressée pour tomates cerises

Corset de sarments de vigne pour tomates cerises

Ce sont les pyramides élancées pour palisser les tomates  » Coeur de boeuf ».
C’est encore les petits plessis bas servant de séparation et divisant proprement les plantes aromatiques les unes des autres.
Comment oublier ces croisillons de bambous sur lesquels sont guidés, étirés les charmes qui d’ici quelques temps formeront un grillage vivant.
Toutes ces précisions sont autant de parures venant magnifier le joyau déjà bien réaliste et juste de façonnage.
L’important, l’essentiel n’est-ce pas que ces attributs suivent une règle importante; ne pas oublier que les pierres précieuses sont et restent les végétaux!

Faîtières à carottes

Claustra d'appui pour sauge sclarée

Torsade de sisal pour pois de senteur

Aussi ces ouvrages sont inévitablement discrets, leur vue ne doit nullement empiéter sur le végétal qu’ils ont fonction avant tout de servir.
A cours ou à long terme, ces ouvrages peuvent très bien disparaître sous la végétation, seule, dès lors la plante révèle et laisse entrevoir l’existence ancienne d’un guide support. Une « rivière de diamants »met en avant le diamant, la structure ou sont serties ces pierres à un rôle évident mais s’efface pour porter au zénith les diamants.
A vous de jouer…jouer de l’imagination! Comment interpreter et créer artistiquement une necessité artisanale ? Et ainsi , faire d’un simple tuteur, vital, pour palisser une tomate…une oeuvre d’art?
Aller courage, nul besoin d’espérer pour entreprendre, ni de….
Où? Si au Jardin du Prieuré c’est partout, le potager reste le lieu de l’alliance par excellence pour exprimer le visage de l’orfèvre et les mains du jardinier.

Vue du ciel ?

Détail parcelles du potager