Fraternité

 Frères de sang, frères d’armes, frères de métier, frères de religion ou frères républicains… la fraternité a mille visages et couleurs. Certaines plantes ont un air de famille marqué par leurs floraisons comme le veut la règle botanique, mais de surcroît affiche des ressemblances extérieures criantes! Nul besoin d’être un disciple de Linné pour envisager que le Cardon et l’Artichaut se ressemble comme des frangins.L’Artichaut ( Cynara scolymus ) et le Cardon ( Cynara cardunculus ) sont tous deux membres de la grande famille des Composées.

Lunettes obligatoires!

Plants d'artichauts et de cardons

Le premier est cultivé pour la consommation de ses fleurs et l’autre pour ses « côtes » ( base énorme de ses feuilles); de la même famille et complémentaire pour la cuisine… que demande le peuple ?
L’artichaut est une plante perenne par son rhyzome mais il est le plus souvent traité comme bisanuelle voire trisanuelle. L’artichaut n’est pas connu sous forme sauvage, mais cette plante est très proche du cardon et de Cynara syriaca, il s’est probablement développé à partir de l’une ou l’autre de ces espèces.
Les Grecs en cultivaient déjà et les Romains l’introduirent en Afrique du nord.
L’artichaut est un gourmand, il apprécie les terres humifères, fraîches, profondes et faciles d’arrosage. Le terreau et le compost sont ses amis! C’est une plante très épuisante pour le sol, il ne peut occuper un même sol que pendant 3 ans et il convient d’attendre le même nombre d’années avant de l’y remettre.
Il existe deux modes de multiplication pour obtenir des plant sd’artichauts; le semis et l’oeilletonnage. Le semis se réalise en mars sur couche pour une plantation en mai et une récolte en saison.
Le semis est  » dangereux » pour deux cas principaux;
- le semis risuqe de redonner que quelques plants fertiles et d’autres tirant sur le cardon.
- les plants élevés par semis sont souvent épineux.
L’oeilletonnage consiste à prélever des éclats sur une touffe en production; les caractères originaux sont conservés!
Les oeilletons sont les jets nés à la périphérie sur les souches d’artichauts au début du printemps. Il suffit de déchausser les pieds avec une pioche en avril, puis avec une serpette de détacher les yeux démarrés. Attention, chaque bourgeon doit présenter un talon; c’est un fragment du ryzome qui parfois peut présenter quelques radicelles… l’idéal!
« Vert de Provence », « Camus de Bretagne », « Gris de Moissac », chaque région peut avoir sa vériété. Pour le Centre et le Nord « Gros vert de Laon » est la variété recommandée.
En règle générale l’artichaut est un coraice, il est peu sensible aux maladies et aux ravageurs … sauf, sauf notre très cher puceron qui comme nous est très friand de cette plante!
Le cardon ( Cynara cardunculus ) est très semblabe à l’artichaut, faut-il le rappeler! Toutefois la couleur et la taille des feuilles sont assez distinctives, tout comme la petite dimension des inflorescences comparées à celles de son duplicata.
Soyons clair, c’est un chardon! Aussi l’homme préfére t-il des variétés aux feuilles sans épines dites « inermis ».
Le cardon s’obtient par semis au printemps de façon à avoir des plantes adultes à l’automne. Après attache et blanchiment des feuilles le pied de cardon est coupé à la base, voire avec un éclat de la racine; c’est pourquoi la vie du cardon est courte, disons annuelle pour une utilisation culinaire!
Les cardons voués à l’ornemenr ont la vie belle au milieu d’innombrables fleurs; les privilégiés sont dans tous les domaines!
Le cardon pousse spontanément dans le sud de l’Europe il se rencontre dans les endroits rocailleux et les lieux secs.
Par contre au jardin avec les variétés horticoles et l’objectif de produire des feuilles ce n’est plus la même chanson; il lui faut les mêmes conditions de culture. Avec en retour les mêmes inconvénients car c’est une plante très épuisantes pour le sol.
A l’automne, lorsque les feuilles sont suffisament développées il faut les lier en s’assurant quelles sont bien sèches. Puis les recouvrir avec du papier, plastique… chacun son truc afin de faire blanchir les feuilles , ceci pendant deux à trois semaines.
Si plutôt qu’une « chaussette recouvrante » vous optez pour « un manchon cylindrique », pas de problème il suffit de couper le haut du feuillage resté vert.
Les meilleures variétés et les plu s renommée pour le jardin sont » Inerme amélioré » et « Plein blanc inerme ». Comme son frangin  » l’artiche », le cardon connait peu d’ennui de mauvaise santé, sauf notre ami le p……!

Cette année à Orsan nous optons pour un carré d’artichaut/cardons!
Une fumure abondante a été apportée pendant l’hiver et celle-ci fut mélangée avec la terre. Un griffage de nivellement est effectué pour assurer un travail aisé.
Dans un premier temps nous posons des cordeaux pour définir l’emplacement de plantation de cahque végétal.

Métrage pour les cordeaux
Il est prévu pour chaque végétal ( artichaut/cardon confondu) une surface d’un mètre carré, un bambou figé dans le sol indique le centre de cahque mètre carré.
Deuxième phase importante l’installation de l’irrigation. Des serpentins de goutte à goutte courent en lignes parallèles et sont reliésà l’alimentation.
Grâce à ce modèle d’irrigation, l’arrosage sera performant et ciblé à contrario d’un arrosage par aspersion.

Mise en place des cordeaux

Fixation d'un bambou à chaque croisement des cordeaux

Installation du réseau d'irrigation

Plantation des cardons

Fétuque, gardienne des cardons

Arrosage copieux des plantations

Egalisation du paillage au rateau

Désormais artichauts et cardons en plus d’être avec le lien de fraternité, sont sous le joug de l’égalité des traitements et de la liberté de grandir..
A vous de venir voir s’ils appliquent la devise et surtout saurez-vous différencier Pierre de Simon? Qui est qui et où?

Paillage terminé