La course aux sacs

Catégories :Jardin, VergerMots-clefs : , ,

Chaque année dans mon village lors de la journée du 14 juillet, les enfants participent joyeusement aux jeux organisés sous les tilleuls de la place municipale. Parmi ces activités ludiques, la course au sac est la plus attendue. Au jardin je vis aussi une course aux sacs moins amusante et dont j’aurai aimé me passer. En effet, négligeant de jeter un œil sur mes stocks de sachets à fruits je me retrouve en rupture pour l’opération de « mise en sacs » des poires. Ceci dès le départ de la course à peine commencée.
Michel, stagiaire au Prieuré découvre la protection des fruits avec les sachets. Les poires et les raisins ayant une fine peau, ils sont rapidement attaqués par les guêpes et les frelons. Grâce aux sacs, impossible à ces hyménoptères de se délecter de ces fruits juteux et sucrés. Laissant passer la lumière et l’air ces sachets semblent jouer un rôle d’accélérateur coté maturité : les fruits en sacs grandissent et mûrissent plus vite.
Enfin, dernier avantage qui permet d’obtenir des fruits de table propres et entiers, le matériau utilisé pour la confection des sachets semble également stopper les éventuelles maladies se propageant par les airs.

Voici le protocole de la mise en sachets des fruits

Dégagement du fruit

Choisir un fruit situé au bout d’une coursonne. Couper délicatement le feuillage pouvant être auprès du fruit.

Mise en place du sachet

Mettre le fruit dans le sachet avec son pédoncule au milieu de la largeur du sachet.

Attache du sachet

Replier en accordéon le sachet de chaque coté du pédoncule en regroupant les plis sur le pédoncule du fruit. Ligaturer et attacher le sachet au niveau du pédoncule en veillant qu’aucun espace n’est disponible pour les insectes. Dans le cas d’un fruit situé sur une longue coursonne, l’attache et la fermeture du sachet peuvent se faire sur la coursonne.

Un stagiaire heureux

Inconvénient de ce procédé protecteur ? Les très jeunes visiteurs prennent les poiriers spirales pour des sapins de Noël et les sachets pour des pochettes surprises ! Inutile de décrire la suite de cette méprise… une mise à sac !

Farandole de sacs à fruits