Souvenirs entomologiques

Catégories :Faune, Insectes, MédicinalesMots-clefs : , , , , ,

« J’ai une carte, j’ai une carte ! », voici ce que je criais tout en me hâtant avec le filet en main vers mes amis d’enfance, eux aussi collectionneurs de papillons ! C’était il y a voilà près de trente cinq ans mais je garde encore précieusement dans une armoire des centaines de papillons épinglés et étiquettés dans des boites de chez Deyrolle. J’ai surtout, tel Jean-Henri Fabre, de superbes souvenirs plein la tête de ces sorties avec Alain, Laurent… La « collectionnite » est passée mais j’ai toujours autant de joie à contempler les Lépidoptères, Coléoptères et autres insectes. Dernièrement, lors de travaux près du Jardin des Simples, une Carte géographique se posait non loin de moi sur un tuteur.
Ce papillon faisait partie des Genres difficiles à trouver et à capturer lors de nos chasses entomologiques. Je n’ai plus de filet dans les mains mais la photographie et le clavier feront l’affaire pour cet article sur ce papillon répondant au nom latin de Araschnia levana.

carte géographique génération printanière

Il doit son nom vulgaire aux dessins de la face inférieure de ses ailes rappelant vaguement une cartographie. Représentant de la grande famille des Nymphalidae, ce papillon est la plus petite Vanesse d’Europe.
Il se caractérise par un polymorphisme saisonnier très marqué. La forme vernale « levana » est fauve orangée et s’observe donc au printemps.
La forme « prorsa » est presque intégralement noire avec des miroirs blancs et se rencontre l’été.

carte géographique génération printanière

La Carte géographique aime les bords des ruisseaux, les clairières fraîches ou les grandes allées forestières légèrement ombragées. Sa chenille parasite l’ortie brûlante sur laquelle elle s’observe en groupe.

carte géographique génération estivale

Vous avez éventuellement raté la première génération de cette Vanesse, pas de problème avec la seconde de cet été. Si vous êtes de futurs visiteurs estivaux, prenez soins lors de votre passage au Jardin des Simples de surveiller les alentours. C’est le territoire favori de la Carte géographique, notamment le carré de la Valériane.