Suite et fin de l’hibernation…

Catégories :Abeilles, PollinisationMots-clefs : , , , ,

L’apiculteur attend toujours la reprise de l’envol avec impatience et crainte à la fois.
Nos ruches ont survécu à la période de grand froid, c’est un grand soulagement!

Les jours s’allongent, les températures s’adoucissent.
On aperçoit les premiers papillons, les grues reviennent vers le Nord, les bourgeons s’épanouissent, bref la vie reprend.

C’est donc reparti pour nos ouvrières.
Ce sont les aulnes désormais qui apportent du pollen à profusion.
L’offre varie au cours de la journée, souvent en fonction de l’ensoleillement et de l’humidité.
En l’occurrence, le vrombissement dans les aulnes est particulièrement intense en début d’après-midi ensoleillé.

Les récolteuses de pollen sont donc largement sollicitées. Elles peuvent rapporter jusqu’à la moitié de leur poids (78g) et la récolte de pollen peut s’élever à 200g par jour par ruche.

Les abeilles transportent le pollen sur leurs pattes arrières, sur lesquelles se trouve une encoche dans laquelle l’abeille entassent les petits grains, qui finissent par former des pelotes.

Le pollen est la seule source de protéines pour nos hyménoptères.
Sans lui, il leur est impossible d’élever le couvain, elles consomment entre 35 et 40kg de pollen à cet effet par an.